La Région, un partenaire indispensable de la commune

Le soutien des instances régionales est incontournable pour mener à bien les projets d’amélioration de la commune. La Région est un partenaire financier de tout premier plan, qui nous a toujours accompagné dans nos investissements tout au long de la mandature.

Je suis très honoré par la relation d’amitié et de confiance nouée de longue date avec Valérie Pécresse, qui nous adresse ce message à l’attention de tous les Essartois.

3 minutes pour vous parler… de l’urbanité

La question de l’urbanité renvoie à la fois à l’habitat et au déplacement en ville, à savoir la problématique des routes, de la circulation et du stationnement. C’est un enjeu essentiel de l’agrément de vivre ou travailler aux Essarts-le-Roi.

La qualité de vie dans notre ville requiert en effet une attention et une vigilance particulière. C’est un enjeu essentiel de la mandature 2020-2026, sur lequel nous nous engageons afin de protéger notre commune de toute urbanisation intensive et la rendre plus durable.

3 minutes pour vous parler… des finances de la commune

Aujourd’hui, la situation financière de notre commune des Essarts-le-Roi est saine. La baisse du coût de remboursement de la dette et les marges de manœuvre retrouvées nous permettent d’affronter sereinement la prochaine mandature, en poursuivant le programme nécessaire de rénovation et d’entretien de notre patrimoine communal.

Lettre aux Essartois par Jean-Claude Vanderbecken

Essartois de naissance, Jean-Claude Vanderbecken fut très engagé dans la vie de notre commune, notamment comme conseiller municipal de 2001 à 2014. Il avait été très impliqué au cours de la campagne électorale de 2014 et avait largement participé à la création et la victoire de la liste Nouveau Cap conduite par Raymond Pommet.

Retiré en Loire Atlantique, il suit néanmoins avec attention la vie locale et nous adresse un message à l’attention de tous les Essartois.

Après avoir quitté les Essarts-le-Roi depuis bientôt cinq ans, je fus surpris de constater que pour les Elections de 2020, la liste que nous avions formée pour les Elections de 2014, avec tant d’enthousiasme, d’espoir et de sincérité, s’était scindée.

Ce fut une grande déception, car lors de mon départ, c’est avec sérénité que je laissais cette ville, qui m’est chère, aux mains d’un Maire compétent,  honnête,  sérieux, et qui montrait beaucoup de détermination et de dévouement à la cause du meilleur pour la ville.

Oui, déçu je le fus, car pour en arriver à l’Election de 2014 , ce furent des jours de préparation, de complicité, pour aboutir, en accord avec les uns et les autres, au choix des meilleurs qui soutiendraient la tête de liste.

Au fil du temps,  j’ai trouvé, en la personne de Raymond Pommet, les compétences requises pour effectuer un mandat de qualité; lorsqu’il fut élu, je me suis réjoui de son succès, non par réaction d’orgueil d’avoir gagné, mais par satisfaction de savoir que l’avenir des Essarts-le-Roi se trouvait en de bonnes mains : un Maire aux qualités humaines affirmées, encore jeune, qui saurait apporter à la ville une perspective d’avenir réfléchie, tout en restant attentif au budget.

Au seuil de ce deuxième tour 2020, interrogeons-nous sur ce qui a pu provoquer une telle scission. La lutte fratricide entre les uns et les autres serait-elle devenue coutumière aux Essarts ? Continuerait-elle d’opposer des personnes d’opinions semblables, au risque de mettre en péril l’avenir, et de perdre les élections ? Et pour quelles raisons plus ou moins avouables ??

C’est une constatation regrettable que je fais, en tant qu’ancien conseiller municipal, qui n’avait pour seul souci, comme le Maire actuel, que d’apporter le meilleur à notre ville.

La réflexion s’impose à chacun, à savoir que tout ne peut être fait dans le temps limité d’un seul mandat, à fortiori avec la baisse des aides de l’Etat, et les conséquences financières de la pandémie actuelle.

En conséquence, que chacun choisisse, dans cet avenir qui s’annonce incertain, la liste qui saura le mieux répondre aux exigences du moment, conduite par la personne qui a montré, à ce jour, ses compétences : Raymond Pommet, et la liste CAP Avenir.

Jean-Claude Vanderbecken

2ème tour des municipales : la liste CAP Avenir – Les Essarts le Roi s’engage pour vous

Le second tour des élections municipales se tiendra le dimanche 28 juin, avec un début de campagne officielle (tractage, affichage) le 15 juin..

Depuis près de trois mois nous traversons une période de crise sanitaire qui a bouleversé nos vies quotidiennes et a fait naître de nombreuses incertitudes sur l’avenir, sans parler de ceux qui ont été touchés par le coronavirus ou ont perdu un proche ou un ami.

Cette période nous a aussi rappelé la valeur de la solidarité et de l’engagement dans les épreuves : nous devons remercier les personnels soignants bien sûr, mais aussi tous les acteurs économiques de la chaîne alimentaire, les personnels éducatifs, les services de secours…

Mais cette crise a montré également le rôle prédominant des collectivités territoriales pour organiser le quotidien, assurer la sécurité et mettre en oeuvre la solidarité : la Commune, le Département, la Région.

A l’échelle communale, le rôle des élus et des personnels communaux a été déterminant pour gérer l’accueil des enfants des personnels soignants, l’aide aux plus isolés et démunis, la distribution de masques, puis la réouverture des écoles et des marchés, et le retour progressif à la vie économique, sociale et associative.

C’est dans ce contexte particulier que s’inscrit la reprise du processus électoral pour désigner les nouveaux exécutifs communaux, qui auront la lourde charge de gérer « le temps d’après ».

Car le temps qui vient ne sera plus le temps des belles promesses. Ce sera le temps de la reconstruction et de la solidarité. Nous allons devoir affronter une crise de l’emploi sans précédent, avec en prévision plus de 8 millions de chômeurs et une crise financière majeure pour assurer les engagements de près de 450 milliards € mobilisés par le gouvernement pour « atténuer » le choc sanitaire. L’ensemble des mesures de solidarité à déployer impactera directement les communes.

Pour faire face à cette période difficile qu’il nous faudra traverser, c’est bien d’une équipe municipale expérimentée dont nous aurons besoin. Les adjoints qui me sont restés fidèles ont participé à mes côtés et aux côtés du Directeur général des services au Plan Communal de Sauvegarde et au Plan de Continuité d’Activité que nous avons déployé pendant la crise. Ils font partie de la liste CAP Avenir – Les Essarts le Roi que je présente à vos suffrages le 28 juin.

Faites nous confiance. Nous nous engageons à vous servir. 

 

Communiqué de la liste CAP Avenir

La liste CAP Avenir – Les Essarts le Roi condamne avec la plus grande fermeté les graffitis de toute nature apposés sur les affiches électorales des candidats et en particulier ceux véhiculant des propos haineux ou injurieux. « Ces démonstrations d’intolérance et de rejet sont des actes intolérables qui n’ont pas leur place dans une campagne électorale » a déclaré Raymond Pommet, chef de file de la liste CAP Avenir.

Une campagne électorale doit rester un débat de projets et d’idées, dans le respect du cadre et des valeurs de la République.

Lettre ouverte à Marie-Françoise Benteyn, par Dominique Petignat

Suite à l’annonce du maintien de la liste conduite par Marie-Françoise Benteyn au second tour des municipales, en dépit d’un score de 15%, nous publions ci-dessous une lettre ouverte que lui adresse l’une de nos colistières, Dominique Petignat, au nom d’une amitié de longue date.

Lettre ouverte à Marie Françoise Beynten, au soir du 28 juin

Marie Françoise,
Depuis 35 ans que nous nous connaissons, j’ai toujours admiré ton courage, ta force de caractère, ta ténacité et la droiture de tes opinions.
Que se passe-t-il aujourd’hui ? Où est la Marie-Françoise qui défendait bec et ongle les valeurs républicaines qui lui étaient si chères ?
Tu serais prête à laisser ta ville en pâture à la gauche, socialiste et communiste. Je ne veux pas croire que la haine t’aveugle à ce point. J’ai admiré le courage que tu as eu pour te présenter aux municipales. C’est une tâche difficile mais tu as montré une fois de plus ta détermination. Comment puis-je croire que c’est la même personne qui abandonne sa ville et ses valeurs ? Je ne peux pas croire que tu fasses passer tes intérêts personnels avant ton idéal politique et laisser les Essarts voué à une urbanisation grandissante et une évidente insécurité.
Si la gauche passe tu sais où les reproches s’adresseront, et tu n’auras plus que tes yeux pour pleurer. Tous ces gens qui ont voté pour toi, combien seront déçus.
Il est plus glorieux de sacrifier son amour propre pour faire triompher ses valeurs plutôt que persister dans un aveuglement qui jettera sur toi opprobre de toute une population.
Voilà ce que je voulais te dire au nom d’une amitié dont tu ne veux plus mais que je te garde.
Bien sincèrement
Dominique

L’impact financier de la crise sanitaire sur les communes

Une étude publiée par l’Association des Maires de France (AMF) souligne l’impact de la crise sanitaire sur le budget des communes. Aux Essarts-le-Roi comme ailleurs, nous devons faire face à un déséquilibre budgétaire qui se traduit :

  • par des dépenses supplémentaires imprévues liées aux mesures de protection qu’il a fallu mettre en oeuvre (gels, masques, produits d’entretien et de désinfection, équipements divers de protection…), à des présences renforcées de certains agents municipaux, et au contraire à un appel ponctuel à la sous-traitance pour compenser des absences d’agents placés en retrait;
  • et des manques de recettes tels que la gratuité accordée aux loyers de la maison médicale et l’absence de recettes de services notamment en périscolaire.

Notre capacité d’autofinancement va s’en trouver provisoirement diminuée, au moins pour l’année 2020 et peut-être au-delà.

Plus que jamais, il faudra pratiquer une gestion rigoureuse du budget communal. En ces temps de campagne électorale où les belles promesses fleurissent, méditons cette parole de Philippe Bouvard : « On devrait se méfier davantage des promesses des politiques puisqu’ils ne peuvent nous faire de cadeaux qu’avec ce qu’ils nous prennent ».

Si un candidat vous offre la lune, alors demandez-lui ce qu’il vous prend.

La crise sanitaire compromet la capacité d’autofinancement des communes

Crise sanitaire: message du Maire aux Essartois(es)

Mesdames, Messieurs, mes chers concitoyens,

Voici un point de la situation du confinement pour notre commune des Essarts-le-Roi au 28 mars.

Comme vous le savez, le 1er Ministre a annoncé le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril, soit deux semaines supplémentaires, afin de poursuivre la lutte contre l’épidémie dont nous n’avons pas encore atteint le pic au niveau national. Il est donc plus que jamais nécessaire que vous respectiez le confinement, et lors de vos sorties impératives (attestation en poche), respectez les mesures barrières et la distanciation d’un mètre au moins devant les commerces et dans les commerces notamment. Le confinement pourra être prolongé par le gouvernement en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Nous savons tous que ces mesures sont très contraignantes. Mais c’est à ce prix que nous pourrons sortir le plus rapidement possible de cette situation d’urgence.

Nous n’avons pas d’information officielle sur le nombre de cas testés positifs au Covid-19 sur la commune des Essarts-le-Roi. Cependant, les informations du terrain confirment que le virus est bien en circulation autour de nous. Des familles sont actuellement en confinement strict, car suspectées positives. A ce jour nos services administratifs ont enregistré un décès dans la commune imputé au coronavirus.

Le fonctionnement de nos services municipaux est adapté à la situation. Nous avons déclenché le « Plan communal de sauvegarde », qui permet, sous l’autorité du Maire et du Directeur général des services, de planifier les actions de tous les acteurs communaux en temps de crise. Autour du DGS, les directeurs des services communaux et des agents de la ville sont mobilisés. Autour du Maire, trois adjoints en particulier sont en première ligne, épaulés par certains conseillers municipaux : l’adjointe à la cohésion sociale, qui pilote les actions de solidarité coordonnées par le CCAS, l’adjointe au scolaire, impliquée aux côtés de notre service scolaire, qui coordonne notre mission de « pôle de scolarisation », et l’adjoint aux finances et au développement économique, qui assure l’animation du commerce local et coordonne, avec notre service financier, les conditions budgétaires du fonctionnement de la commune. Le service réglementation est grandement mobilisé avec une rotation permanente de deux ASVP, et les services techniques assurent toute la logistique. Les affaires générales assurent la permanence d’accueil téléphonique et toutes les missions administratives nécessaires à notre fonctionnement. Certains agents sont en protection sanitaire, et d’autres poursuivent leurs missions en télétravail.

Je tiens sincèrement à remercier tous nos agents qui se sont impliqués dès le premier jour dans les missions de solidarité qui leur ont été confiées.

Le CCAS prend régulièrement des nouvelles de toutes les personnes seniors ou en situation d’isolement, et assure en cas de nécessité des courses ou du portage de médicaments. Avec notre prestataire, nous essayons d’accroître nos capacités de portage de repas dans les cas où cela serait nécessaire.

Le pôle de scolarisation assure la prise en charge des enfants des personnels soignants mobilisés par la crise sanitaire provenant des communes du Perray-en-Yvelines et des Essarts-le-Roi, tous les jours de 8h à 18h, avec les personnels communaux des deux communes et les personnels de l’éducation nationale.

Suite à la fermeture du marché par le Préfet des Yvelines, nos commerçants se sont mobilisés pour vous apporter des offres de commandes/livraisons de produits frais (coordonnées sur le site internet de la commune), et la direction et les personnels de U Express se mettent en quatre pour fournir tous les produits nécessaires à votre vie quotidienne. Qu’ils en soient tous remerciés.

Nous avons fait don de notre stock de masques FFP2 aux autorités de santé locales. Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, avec les services de la Région, accompagne les médecins et infirmiers libéraux dans leurs besoins quotidiens en équipements de protection.

Veillez sur vos proches, prenez soin de vous, prenons soin de nous, RESTEZ CHEZ VOUS.

Raymond Pommet
Maire des Essarts-le-Roi