2ème tour des municipales : la liste CAP Avenir – Les Essarts le Roi s’engage pour vous

Le second tour des élections municipales se tiendra le dimanche 28 juin, avec un début de campagne officielle (tractage, affichage) le 15 juin..

Depuis près de trois mois nous traversons une période de crise sanitaire qui a bouleversé nos vies quotidiennes et a fait naître de nombreuses incertitudes sur l’avenir, sans parler de ceux qui ont été touchés par le coronavirus ou ont perdu un proche ou un ami.

Cette période nous a aussi rappelé la valeur de la solidarité et de l’engagement dans les épreuves : nous devons remercier les personnels soignants bien sûr, mais aussi tous les acteurs économiques de la chaîne alimentaire, les personnels éducatifs, les services de secours…

Mais cette crise a montré également le rôle prédominant des collectivités territoriales pour organiser le quotidien, assurer la sécurité et mettre en oeuvre la solidarité : la Commune, le Département, la Région.

A l’échelle communale, le rôle des élus et des personnels communaux a été déterminant pour gérer l’accueil des enfants des personnels soignants, l’aide aux plus isolés et démunis, la distribution de masques, puis la réouverture des écoles et des marchés, et le retour progressif à la vie économique, sociale et associative.

C’est dans ce contexte particulier que s’inscrit la reprise du processus électoral pour désigner les nouveaux exécutifs communaux, qui auront la lourde charge de gérer « le temps d’après ».

Car le temps qui vient ne sera plus le temps des belles promesses. Ce sera le temps de la reconstruction et de la solidarité. Nous allons devoir affronter une crise de l’emploi sans précédent, avec en prévision plus de 8 millions de chômeurs et une crise financière majeure pour assurer les engagements de près de 450 milliards € mobilisés par le gouvernement pour « atténuer » le choc sanitaire. L’ensemble des mesures de solidarité à déployer impactera directement les communes.

Pour faire face à cette période difficile qu’il nous faudra traverser, c’est bien d’une équipe municipale expérimentée dont nous aurons besoin. Les adjoints qui me sont restés fidèles ont participé à mes côtés et aux côtés du Directeur général des services au Plan Communal de Sauvegarde et au Plan de Continuité d’Activité que nous avons déployé pendant la crise. Ils font partie de la liste CAP Avenir – Les Essarts le Roi que je présente à vos suffrages le 28 juin.

Faites nous confiance. Nous nous engageons à vous servir. 

 

Communiqué de la liste CAP Avenir

La liste CAP Avenir – Les Essarts le Roi condamne avec la plus grande fermeté les graffitis de toute nature apposés sur les affiches électorales des candidats et en particulier ceux véhiculant des propos haineux ou injurieux. « Ces démonstrations d’intolérance et de rejet sont des actes intolérables qui n’ont pas leur place dans une campagne électorale » a déclaré Raymond Pommet, chef de file de la liste CAP Avenir.

Une campagne électorale doit rester un débat de projets et d’idées, dans le respect du cadre et des valeurs de la République.

Lettre ouverte à Marie-Françoise Benteyn, par Dominique Petignat

Suite à l’annonce du maintien de la liste conduite par Marie-Françoise Benteyn au second tour des municipales, en dépit d’un score de 15%, nous publions ci-dessous une lettre ouverte que lui adresse l’une de nos colistières, Dominique Petignat, au nom d’une amitié de longue date.

Lettre ouverte à Marie Françoise Beynten, au soir du 28 juin

Marie Françoise,
Depuis 35 ans que nous nous connaissons, j’ai toujours admiré ton courage, ta force de caractère, ta ténacité et la droiture de tes opinions.
Que se passe-t-il aujourd’hui ? Où est la Marie-Françoise qui défendait bec et ongle les valeurs républicaines qui lui étaient si chères ?
Tu serais prête à laisser ta ville en pâture à la gauche, socialiste et communiste. Je ne veux pas croire que la haine t’aveugle à ce point. J’ai admiré le courage que tu as eu pour te présenter aux municipales. C’est une tâche difficile mais tu as montré une fois de plus ta détermination. Comment puis-je croire que c’est la même personne qui abandonne sa ville et ses valeurs ? Je ne peux pas croire que tu fasses passer tes intérêts personnels avant ton idéal politique et laisser les Essarts voué à une urbanisation grandissante et une évidente insécurité.
Si la gauche passe tu sais où les reproches s’adresseront, et tu n’auras plus que tes yeux pour pleurer. Tous ces gens qui ont voté pour toi, combien seront déçus.
Il est plus glorieux de sacrifier son amour propre pour faire triompher ses valeurs plutôt que persister dans un aveuglement qui jettera sur toi opprobre de toute une population.
Voilà ce que je voulais te dire au nom d’une amitié dont tu ne veux plus mais que je te garde.
Bien sincèrement
Dominique

L’impact financier de la crise sanitaire sur les communes

Une étude publiée par l’Association des Maires de France (AMF) souligne l’impact de la crise sanitaire sur le budget des communes. Aux Essarts-le-Roi comme ailleurs, nous devons faire face à un déséquilibre budgétaire qui se traduit :

  • par des dépenses supplémentaires imprévues liées aux mesures de protection qu’il a fallu mettre en oeuvre (gels, masques, produits d’entretien et de désinfection, équipements divers de protection…), à des présences renforcées de certains agents municipaux, et au contraire à un appel ponctuel à la sous-traitance pour compenser des absences d’agents placés en retrait;
  • et des manques de recettes tels que la gratuité accordée aux loyers de la maison médicale et l’absence de recettes de services notamment en périscolaire.

Notre capacité d’autofinancement va s’en trouver provisoirement diminuée, au moins pour l’année 2020 et peut-être au-delà.

Plus que jamais, il faudra pratiquer une gestion rigoureuse du budget communal. En ces temps de campagne électorale où les belles promesses fleurissent, méditons cette parole de Philippe Bouvard : « On devrait se méfier davantage des promesses des politiques puisqu’ils ne peuvent nous faire de cadeaux qu’avec ce qu’ils nous prennent ».

Si un candidat vous offre la lune, alors demandez-lui ce qu’il vous prend.

La crise sanitaire compromet la capacité d’autofinancement des communes

Crise sanitaire: message du Maire aux Essartois(es)

Mesdames, Messieurs, mes chers concitoyens,

Voici un point de la situation du confinement pour notre commune des Essarts-le-Roi au 28 mars.

Comme vous le savez, le 1er Ministre a annoncé le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril, soit deux semaines supplémentaires, afin de poursuivre la lutte contre l’épidémie dont nous n’avons pas encore atteint le pic au niveau national. Il est donc plus que jamais nécessaire que vous respectiez le confinement, et lors de vos sorties impératives (attestation en poche), respectez les mesures barrières et la distanciation d’un mètre au moins devant les commerces et dans les commerces notamment. Le confinement pourra être prolongé par le gouvernement en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Nous savons tous que ces mesures sont très contraignantes. Mais c’est à ce prix que nous pourrons sortir le plus rapidement possible de cette situation d’urgence.

Nous n’avons pas d’information officielle sur le nombre de cas testés positifs au Covid-19 sur la commune des Essarts-le-Roi. Cependant, les informations du terrain confirment que le virus est bien en circulation autour de nous. Des familles sont actuellement en confinement strict, car suspectées positives. A ce jour nos services administratifs ont enregistré un décès dans la commune imputé au coronavirus.

Le fonctionnement de nos services municipaux est adapté à la situation. Nous avons déclenché le « Plan communal de sauvegarde », qui permet, sous l’autorité du Maire et du Directeur général des services, de planifier les actions de tous les acteurs communaux en temps de crise. Autour du DGS, les directeurs des services communaux et des agents de la ville sont mobilisés. Autour du Maire, trois adjoints en particulier sont en première ligne, épaulés par certains conseillers municipaux : l’adjointe à la cohésion sociale, qui pilote les actions de solidarité coordonnées par le CCAS, l’adjointe au scolaire, impliquée aux côtés de notre service scolaire, qui coordonne notre mission de « pôle de scolarisation », et l’adjoint aux finances et au développement économique, qui assure l’animation du commerce local et coordonne, avec notre service financier, les conditions budgétaires du fonctionnement de la commune. Le service réglementation est grandement mobilisé avec une rotation permanente de deux ASVP, et les services techniques assurent toute la logistique. Les affaires générales assurent la permanence d’accueil téléphonique et toutes les missions administratives nécessaires à notre fonctionnement. Certains agents sont en protection sanitaire, et d’autres poursuivent leurs missions en télétravail.

Je tiens sincèrement à remercier tous nos agents qui se sont impliqués dès le premier jour dans les missions de solidarité qui leur ont été confiées.

Le CCAS prend régulièrement des nouvelles de toutes les personnes seniors ou en situation d’isolement, et assure en cas de nécessité des courses ou du portage de médicaments. Avec notre prestataire, nous essayons d’accroître nos capacités de portage de repas dans les cas où cela serait nécessaire.

Le pôle de scolarisation assure la prise en charge des enfants des personnels soignants mobilisés par la crise sanitaire provenant des communes du Perray-en-Yvelines et des Essarts-le-Roi, tous les jours de 8h à 18h, avec les personnels communaux des deux communes et les personnels de l’éducation nationale.

Suite à la fermeture du marché par le Préfet des Yvelines, nos commerçants se sont mobilisés pour vous apporter des offres de commandes/livraisons de produits frais (coordonnées sur le site internet de la commune), et la direction et les personnels de U Express se mettent en quatre pour fournir tous les produits nécessaires à votre vie quotidienne. Qu’ils en soient tous remerciés.

Nous avons fait don de notre stock de masques FFP2 aux autorités de santé locales. Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, avec les services de la Région, accompagne les médecins et infirmiers libéraux dans leurs besoins quotidiens en équipements de protection.

Veillez sur vos proches, prenez soin de vous, prenons soin de nous, RESTEZ CHEZ VOUS.

Raymond Pommet
Maire des Essarts-le-Roi

 

 

Mobilisation des services communaux face à la crise sanitaire du coronavirus

Sous la direction du Maire et du Directeur Général des Services, tous les services de la commune sont mobilisés pour assurer la continuité du service public et prendre toutes les dispositions pour protéger les habitants et les agents.

C’est là notre mission essentielle.

En ce temps de « guerre » comme le dit le Président de la République, nous avons mis de côté la campagne électorale pour nous consacrer essentiellement à la protection de la population et de nos personnels communaux.

Nous déplorons que d’autres concurrents essaient d’en tirer profit…

Retrouvez ici le communiqué du Maire des Essarts-le-Roi sur les mesures prises par la mairie pour faire face à la crise sanitaire du coronavirus.

Qui êtes-vous Nelly GOUSSEAU ?

Qui êtes-vous Nelly GOUSSEAU ? 

Mariée et mère de deux jeunes filles, je suis aujourd’hui responsable d’un cabinet d’expertise comptable après avoir forgé mon expérience tant en entreprises qu’en cabinets.

Engagée dans la vie locale, j’ai été amenée à exercer les fonctions de présidente ou trésorière au sein de diverses associations de parents d’élèves, de syndicat de copropriété ou de clubs de chefs d’entreprises.

 

Pour vous que représentent les Essarts-le-Roi ?

Mon mari a passé toute son enfance et son adolescence aux Essarts-le-Roi. Je reconnais que le village a su me charmer. A la fois urbain par ses infrastructures, et rural par son environnement, les Essarts-le-Roi permettent un équilibre de vie. Aujourd’hui, ce sont trois générations de notre famille qui y vivent.

 

Pourquoi faites-vous confiance à Raymond Pommet ?

Mon investissement dans le milieu associatif m’a amenée à côtoyer des élus dont Raymond Pommet. J’ai pu alors apprécier sa connaissance profonde des dossiers et, chose trop rare, la tenue de ses engagements, en dépit de certaines situations quelques fois particulièrement désagréables. Raymond Pommet est un homme de valeurs telles que le respect et la tolérance, l’ouverture d’esprit et un grand sens des responsabilités. Il a su réunir autour de lui une équipe compétente, pluridisciplinaire et qui partage ses valeurs humaines.

 

Une fois élue, qu’apporterez-vous aux Essarts-le-Roi et à ses habitants ?

Mes deux appétences sont l’humain et les chiffres. Je souhaite m’investir pour accompagner la ville dans sa gestion financière et pouvoir ainsi maintenir et développer le « bien vivre » aux Essarts-le-Roi pour tous.

 

Qui êtes-vous Eric LE VACON ?

Qui êtes-vous Eric LE VACON ?

Originaire de Bretagne, 47 ans, marié et père de 2 filles, je travaille à St Quentin-en-Yvelines depuis 2011. Je suis ingénieur Travaux Publics de formation. Directeur de projets routiers, je travaille pour des missions de maîtrise d’œuvre.

 

Pour vous que représentent les Essarts-le-Roi ?

En 2015, avec mon épouse, nous avons cherché une ville pour nous y installer qui soit à taille humaine, près de la nature, proche de mon travail et permettant de partir facilement en Bretagne.

Nous avons tout de suite adoré Les Essarts-le-Roi, avec ses commerces variés, sa gare, sa proximité avec la forêt de Rambouillet…

Du coup plus personne dans la famille n’imagine vivre ailleurs.

Pourquoi faites-vous confiance à Raymond Pommet ?

Je n’ai pas participé à l’élection de 2014. Mais en tant que président de ma copropriété, j’ai fait appel à Raymond Pommet quand nous avons déploré des incivilités dans notre résidence en 2018. Il a tout de suite répondu. Il a même répondu à mon invitation à participer à notre dernière assemblée générale et a fait venir le commandant de la police de Rambouillet. Ceci a permis un échange très riche et de rassurer les copropriétaires. Avec l’aide de la police, les incivilités ont nettement diminué depuis.

Cet investissement personnel est l’une des qualités de Raymond Pommet.

Une fois élu, qu’apporterez-vous aux Essarts le Roi et à ses habitants ?

J’ai choisi d’intégrer une équipe composée de citoyens ayant des compétences fortes et diverses. Le sujet des travaux au sens large est à l’évidence un thème qui ne laisse personne indifférent. Par ailleurs, l’état de nos voiries est bien entendu un sujet de préoccupation, particulièrement dans un contexte budgétaire contraint à cause de la baisse des dotations de l’État.

Je compte apporter mon expertise pour appuyer nos services techniques municipaux à mener les projets de la commune. Je pense qu’il est important d’avoir des élus qui sauront de quoi ils parlent lors des réunions avec Rambouillet Territoires, le Département ou la DIRIF.