Notre Programme détaillé

Notre cadre de vie, la solidarité et la sécurité constituent le cœur de nos priorités. Le développement durable est intégré dans chacune de nos décisions.
La démocratie locale est favorisée par une consultation et des échanges accrus avec la population, grâce à des réunions de quartiers, des rencontres publiques et une application mobile
interactive.
La rigueur de gestion est également primordiale pour la conduite et le financement de nos actions et projets.
Cette feuille de route que nous vous proposons intègre 10 priorités, précises, argumentées, déclinées chacune au service de tous les Essartois et répondant à vos attentes.
Avec votre soutien, nous les mettrons en oeuvre sans délai. Ensemble continuons de préserver notre cadre de vie et le développement raisonné des Essarts-le-Roi. Ensemble, assurons son avenir et notre bien vivre.


1. Préserver le cadre de vie de tous les Essartois


La sécurité
Réaliser une étude détaillée d’implantation d’un dispositif urbain de
vidéo-protection et le soumettre à consultation populaire avant toute
décision.
Accélérer la rénovation et l’extension (parking Colart) de l’éclairage
public par le biais d’un contrat global de performance énergétique
(Directive européenne du 25 octobre 2012).
Maintenir une police municipale de proximité et renforcer le partenariat
avec la police nationale.
La voirie et les circulations
Accélérer les investissements de rénovation de la voirie et des
trottoirs : le premier contrat triennal (2020-2023) inclura la rue de l’Yvette
et la sécurisation du carrefour entre la rue du Petit Pont et la rue du Four à
Briques, à l’approche du collège.
Poursuivre l’aménagement des parcours pour les familles et les personnes
handicapées dans la ville intégrant des plans de stationnement concertés
(quartier de la Romanie, rue d’Auffargis).
Reprendre les négociations avec la Direction des routes d’Ile-de-France
pour améliorer la sécurité des accès à Saint Hubert sur la RD 191.
L’environnement
Poursuivre le fleurissement des rues, et l’entretien des espaces verts.
Rénover les coulées vertes.
Renforcer les campagnes de sensibilisation des usagers à la propreté
urbaine et à l’éco-citoyenneté, en coopération avec les associations
et les écoles, afin de lutter contre les incivilités qui dégradent notre
environnement.
Pérenniser le nettoyage de printemps avec les habitants en partenariat
avec le PNR


2. Poursuivre notre action de solidarité au quotidien


L’action sociale
Actualiser le diagnostic social de la commune pour mieux cibler
nos actions et optimiser nos financements en concertation avec nos
partenaires institutionnels.
Continuer le programme annuel d’adaptation de nos équipements
urbains au handicap (Agenda d’accessibilité programmée).
Les familles
Soutenir les familles monoparentales par l’écoute, le conseil et
l’accompagnement personnalisé.
Organiser un forum annuel sur l’emploi, pour aider les jeunes dans leur
parcours d’insertion professionnelle, tout en renforçant la collaboration
entre le CCAS et toutes les structures d’aide à l’emploi et à la formation des
jeunes.
Poursuivre nos échanges intergénérationnels en pérennisant notamment
les actions croisées entre l’ALSH et le CCAS (jeux et lectures, ateliers
cuisine, etc.).
La santé
Encourager et favoriser l’implantation de professionnels de santé
en cœur de ville, en accompagnant notamment l’évolution de la maison
médicale, dans le cadre de la Communauté professionnelle territoriale de
santé.
Les seniors
Accompagner le grand âge en lançant une étude d’opportunité pour
l’implantation d’un EHPAD aux Essarts-le-Roi.
Analyser les besoins des seniors pour un maintien à domicile.
Développer la communication et l’information aux aînés et leurs familles
sur l’offre de service de proximité existante (portage des repas, soins à
domicile, activités culturelles, mobilité, réseau d’artisans pour des travaux
d’amélioration de l’habitat).


3. Développer l’écoute et la démocratie de proximité


La communication
Doter la commune d’une application mobile interactive pour plus de
convivialité, d’échange, d’information et de participation, permettant
également à chaque famille de gérer à distance ses interactions avec la
commune.
Renforcer l’information en organisant des réunions publiques sur les
projets et les travaux en cours dans la commune.
Permettre le suivi des travaux sur le site internet de la commune et
l’application mobile.
La concertation
Organiser la concertation dans la définition des projets de quartier
en associant les habitants, les commerçants, les structures d’appui, et en
s’appuyant sur des « référents de quartier ».
Associer les représentants des parents d’élèves à l’élaboration du cahier
des charges de la restauration scolaire.
Le Conseil municipal des enfants
Élire tous les deux ans, dès la prochaine rentrée scolaire, un Conseil
municipal des enfants (CM1-CM2) pour les sensibiliser à la citoyenneté
et la démocratie.


4. Intégrer le développement durable au cœur de tous nos projets


La démarche
Désigner un délégué au développement durable au sein de l’équipe
municipale afin de coordonner une approche globale du développement
durable au sein de chaque projet.
Les actions
Rénover les bâtiments scolaires consommateurs d’énergie (école
Colart et Coudoint).
Pérenniser les techniques de « zéro phyto » et de fauchage raisonné
dans l’entretien des espaces urbains et des bords de route.
Rénover et agrandir le cimetière communal en intégrant les caractéristiques
propres à son entretien sans produit phytosanitaire avec l’aide du PNR.
Proposer des ateliers écoresponsables et des activités autour du
recyclage, de la réduction des déchets et du gaspillage, en coopération
avec les associations et les écoles.
Développer la biodiversité au sein de nos espaces verts.
Travailler avec les associations environnementales de Rambouillet
Territoires pour changer nos pratiques et sensibiliser les citoyens à la protection
de la nature et du monde rural.


5. Gérer nos ressources de manière responsable


La gestion financière
Avoir une démarche globale de gestion financière rigoureuse et efficace,
pour assurer le maintien de la qualité de services à la population et préserver
nos capacités d’investissement.
Optimiser les achats et les contrats de la Commune.
Maximiser le recours aux subventions (État, Département, Région,
Agences, Europe) et partenariats possibles (Intercommunalité, Fondations,
Crowdfunding) pour le financement de tous nos projets.
La fiscalité
Poursuivre pendant au moins deux années le gel de la fiscalité locale
appliqué depuis 2018.
Ajuster les tarifs de la cantine et des services communaux pour établir un
équilibre équitable entre les différentes tranches.


6. Préserver un développement urbain harmonieux


La qualité urbaine
Protéger la qualité d’aménagement futur du quartier le long de
l’avenue de la gare en privilégiant un projet équilibré et concerté dans
le cadre de l’OAP (Orientation d’aménagement programmée) votée en
conseil municipal.
Poursuivre la réhabilitation du réseau d’assainissement programmée
dans le cadre du Schéma Directeur d’Assainissement.
Les circulations douces
Poursuivre la concertation avec le PNR pour l’aménagement d’une voie
douce entre le centre-ville et Saint Hubert.
Étudier la faisabilité d’une voie douce entre le centre-ville, les Layes
et les Baudoins.
Les équipements scolaires et les services publics
Lancer l’étude de rénovation du restaurant scolaire Colart afin de décider
d’une extension ou d’une construction nouvelle.
Poursuivre la réhabilitation de la mairie (aile Est) pour des services publics
plus efficaces.
Les espaces de plein air
Préserver et aménager nos espaces dédiés aux loisirs de plein air et aux
activités scolaires en centre-ville (Gallot et Charpentier)
afin de nous protéger de toute urbanisation intensive.


7. Soutenir le développement des projets associatifs et sportifs


Les projets associatifs
Maintenir les subventions communales aux associations.
Soutenir des initiatives locales d’actions solidaires (AMAP, maison des
apiculteurs, ressourcerie, bourse aux jouets ou aux vêtements, tutorat
pour l’accompagnement des jeunes, échanges de services, loto du Lions
club, ABE, etc.).
Organiser des événements sportifs à l’échelle de la ville en
collaboration avec les associations (tournois sportifs interquartiers,
cross, orientation, etc.).
Les équipements sportifs
Rénover les deux courts de tennis couverts en partenariat avec la FFT
et l’ETC.
Revoir avec l’AGSE l’organisation et le fonctionnement de nos équipements
dédiés au football en vue de leur renouvellement.
Faire aboutir le projet d’extension du gymnase des Molières en coopération avec Rambouillet Territoires.


8. Animer un programme culturel diversifié et convivial


La culture pour tous
Développer des manifestations culturelles en partenariat avec les
différents acteurs de la ville (associations et commerçants) : salon du
livre, théâtre, concerts, danse, peinture, journée du patrimoine, etc.
Maintenir les sorties culturelles pour les personnes âgées et pour les
jeunes.
Poursuivre et enrichir l’organisation de fêtes populaires (fête de la Saint
Jean, fête de la musique, cinéma de plein air en été).
Favoriser le rayonnement de la bibliothèque municipale.
Développer et diffuser la connaissance de l’histoire de la ville et de
son patrimoine par un livre retraçant l’histoire de la commune et son
patrimoine, des parcours découverte et des actions intergénérationnelles.
Un nouvel espace culturel
Réhabiliter le château de la Romanie pour en faire un nouvel espace
culturel et associatif, et y organiser des événements culturels particuliers.


9. Peser sur l’Intercommunalité


Une intercommunalité utile
Contribuer activement à la construction d’un projet de territoire favorisant
une intercommunalité utile : cibler les compétences dont l’exercice est plus
efficace à l’échelle de l’intercommunalité qu’à l’échelle de la commune.
Encourager des projets pertinents dans le domaine de l’action sociale
intercommunale notamment pour le maintien à domicile des personnes
âgées (aide-ménagère, téléassistance) et la petite enfance.
Œuvrer pour des solutions pérennes concernant l’avenir de nos associations
telles que l’école de musique AIDEMA et les activités nautiques du CNEPE.
Le développement économique
Faire aboutir la démarche engagée avec la Communauté d’Agglomération
Rambouillet Territoires pour la requalification et l’extension de la zone
d’activité du Gros Chêne.
L’extension du gymnase
Lancer en concertation avec la Communauté d’Agglomération Rambouillet
Territoires, en mobilisant les partenariats financiers publics et privés, une
étude de faisabilité pour l’extension du gymnase existant.


10. Favoriser le dynamisme économique


Le commerce de proximité
Poursuivre les travaux de réhabilitation de la librairie et du bar-tabac
pour maintenir une activité commerçante dynamique autour de la place
de l’Église.
Développer de nouveaux commerces dans le cadre du futur aménagement
de l’avenue de la Gare.
Les nouveaux modes de travail
Proposer la création d’un espace de coworking et d’incubation
d’entreprises dans un lieu proche de la gare.
La ZAC du Gros Chêne
Travailler avec l’Intercommunalité pour faire aboutir ce dossier
relevant de sa compétence, afin de diversifier l’emploi et de générer
de nouvelles ressources.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s