Communiqué de la liste CAP Avenir

La liste CAP Avenir – Les Essarts le Roi condamne avec la plus grande fermeté les graffitis de toute nature apposés sur les affiches électorales des candidats et en particulier ceux véhiculant des propos haineux ou injurieux. « Ces démonstrations d’intolérance et de rejet sont des actes intolérables qui n’ont pas leur place dans une campagne électorale » a déclaré Raymond Pommet, chef de file de la liste CAP Avenir.

Une campagne électorale doit rester un débat de projets et d’idées, dans le respect du cadre et des valeurs de la République.

Lettre ouverte à Marie-Françoise Benteyn, par Dominique Petignat

Suite à l’annonce du maintien de la liste conduite par Marie-Françoise Benteyn au second tour des municipales, en dépit d’un score de 15%, nous publions ci-dessous une lettre ouverte que lui adresse l’une de nos colistières, Dominique Petignat, au nom d’une amitié de longue date.

Lettre ouverte à Marie Françoise Beynten, au soir du 28 juin

Marie Françoise,
Depuis 35 ans que nous nous connaissons, j’ai toujours admiré ton courage, ta force de caractère, ta ténacité et la droiture de tes opinions.
Que se passe-t-il aujourd’hui ? Où est la Marie-Françoise qui défendait bec et ongle les valeurs républicaines qui lui étaient si chères ?
Tu serais prête à laisser ta ville en pâture à la gauche, socialiste et communiste. Je ne veux pas croire que la haine t’aveugle à ce point. J’ai admiré le courage que tu as eu pour te présenter aux municipales. C’est une tâche difficile mais tu as montré une fois de plus ta détermination. Comment puis-je croire que c’est la même personne qui abandonne sa ville et ses valeurs ? Je ne peux pas croire que tu fasses passer tes intérêts personnels avant ton idéal politique et laisser les Essarts voué à une urbanisation grandissante et une évidente insécurité.
Si la gauche passe tu sais où les reproches s’adresseront, et tu n’auras plus que tes yeux pour pleurer. Tous ces gens qui ont voté pour toi, combien seront déçus.
Il est plus glorieux de sacrifier son amour propre pour faire triompher ses valeurs plutôt que persister dans un aveuglement qui jettera sur toi opprobre de toute une population.
Voilà ce que je voulais te dire au nom d’une amitié dont tu ne veux plus mais que je te garde.
Bien sincèrement
Dominique

L’impact financier de la crise sanitaire sur les communes

Une étude publiée par l’Association des Maires de France (AMF) souligne l’impact de la crise sanitaire sur le budget des communes. Aux Essarts-le-Roi comme ailleurs, nous devons faire face à un déséquilibre budgétaire qui se traduit :

  • par des dépenses supplémentaires imprévues liées aux mesures de protection qu’il a fallu mettre en oeuvre (gels, masques, produits d’entretien et de désinfection, équipements divers de protection…), à des présences renforcées de certains agents municipaux, et au contraire à un appel ponctuel à la sous-traitance pour compenser des absences d’agents placés en retrait;
  • et des manques de recettes tels que la gratuité accordée aux loyers de la maison médicale et l’absence de recettes de services notamment en périscolaire.

Notre capacité d’autofinancement va s’en trouver provisoirement diminuée, au moins pour l’année 2020 et peut-être au-delà.

Plus que jamais, il faudra pratiquer une gestion rigoureuse du budget communal. En ces temps de campagne électorale où les belles promesses fleurissent, méditons cette parole de Philippe Bouvard : « On devrait se méfier davantage des promesses des politiques puisqu’ils ne peuvent nous faire de cadeaux qu’avec ce qu’ils nous prennent ».

Si un candidat vous offre la lune, alors demandez-lui ce qu’il vous prend.

La crise sanitaire compromet la capacité d’autofinancement des communes

Mobilisation des services communaux face à la crise sanitaire du coronavirus

Sous la direction du Maire et du Directeur Général des Services, tous les services de la commune sont mobilisés pour assurer la continuité du service public et prendre toutes les dispositions pour protéger les habitants et les agents.

C’est là notre mission essentielle.

En ce temps de « guerre » comme le dit le Président de la République, nous avons mis de côté la campagne électorale pour nous consacrer essentiellement à la protection de la population et de nos personnels communaux.

Nous déplorons que d’autres concurrents essaient d’en tirer profit…

Retrouvez ici le communiqué du Maire des Essarts-le-Roi sur les mesures prises par la mairie pour faire face à la crise sanitaire du coronavirus.

Qui êtes-vous Nelly GOUSSEAU ?

Qui êtes-vous Nelly GOUSSEAU ? 

Mariée et mère de deux jeunes filles, je suis aujourd’hui responsable d’un cabinet d’expertise comptable après avoir forgé mon expérience tant en entreprises qu’en cabinets.

Engagée dans la vie locale, j’ai été amenée à exercer les fonctions de présidente ou trésorière au sein de diverses associations de parents d’élèves, de syndicat de copropriété ou de clubs de chefs d’entreprises.

 

Pour vous que représentent les Essarts-le-Roi ?

Mon mari a passé toute son enfance et son adolescence aux Essarts-le-Roi. Je reconnais que le village a su me charmer. A la fois urbain par ses infrastructures, et rural par son environnement, les Essarts-le-Roi permettent un équilibre de vie. Aujourd’hui, ce sont trois générations de notre famille qui y vivent.

 

Pourquoi faites-vous confiance à Raymond Pommet ?

Mon investissement dans le milieu associatif m’a amenée à côtoyer des élus dont Raymond Pommet. J’ai pu alors apprécier sa connaissance profonde des dossiers et, chose trop rare, la tenue de ses engagements, en dépit de certaines situations quelques fois particulièrement désagréables. Raymond Pommet est un homme de valeurs telles que le respect et la tolérance, l’ouverture d’esprit et un grand sens des responsabilités. Il a su réunir autour de lui une équipe compétente, pluridisciplinaire et qui partage ses valeurs humaines.

 

Une fois élue, qu’apporterez-vous aux Essarts-le-Roi et à ses habitants ?

Mes deux appétences sont l’humain et les chiffres. Je souhaite m’investir pour accompagner la ville dans sa gestion financière et pouvoir ainsi maintenir et développer le « bien vivre » aux Essarts-le-Roi pour tous.

 

Qui êtes-vous Eric LE VACON ?

Qui êtes-vous Eric LE VACON ?

Originaire de Bretagne, 47 ans, marié et père de 2 filles, je travaille à St Quentin-en-Yvelines depuis 2011. Je suis ingénieur Travaux Publics de formation. Directeur de projets routiers, je travaille pour des missions de maîtrise d’œuvre.

 

Pour vous que représentent les Essarts-le-Roi ?

En 2015, avec mon épouse, nous avons cherché une ville pour nous y installer qui soit à taille humaine, près de la nature, proche de mon travail et permettant de partir facilement en Bretagne.

Nous avons tout de suite adoré Les Essarts-le-Roi, avec ses commerces variés, sa gare, sa proximité avec la forêt de Rambouillet…

Du coup plus personne dans la famille n’imagine vivre ailleurs.

Pourquoi faites-vous confiance à Raymond Pommet ?

Je n’ai pas participé à l’élection de 2014. Mais en tant que président de ma copropriété, j’ai fait appel à Raymond Pommet quand nous avons déploré des incivilités dans notre résidence en 2018. Il a tout de suite répondu. Il a même répondu à mon invitation à participer à notre dernière assemblée générale et a fait venir le commandant de la police de Rambouillet. Ceci a permis un échange très riche et de rassurer les copropriétaires. Avec l’aide de la police, les incivilités ont nettement diminué depuis.

Cet investissement personnel est l’une des qualités de Raymond Pommet.

Une fois élu, qu’apporterez-vous aux Essarts le Roi et à ses habitants ?

J’ai choisi d’intégrer une équipe composée de citoyens ayant des compétences fortes et diverses. Le sujet des travaux au sens large est à l’évidence un thème qui ne laisse personne indifférent. Par ailleurs, l’état de nos voiries est bien entendu un sujet de préoccupation, particulièrement dans un contexte budgétaire contraint à cause de la baisse des dotations de l’État.

Je compte apporter mon expertise pour appuyer nos services techniques municipaux à mener les projets de la commune. Je pense qu’il est important d’avoir des élus qui sauront de quoi ils parlent lors des réunions avec Rambouillet Territoires, le Département ou la DIRIF.

 

Qui êtes-vous Stéphane BATARIERE ?

Qui êtes-vous Stéphane BATARIERE ?

J’ai 43 ans, je suis marié et père de 3 enfants. J’habite aux Essarts-le-Roi depuis 2010. Je travaille dans le domaine automobile, en ingénierie dans un premier temps et maintenant dans la commercialisation de logiciels. Je suis bénévole dans deux associations depuis plusieurs années et fais du sport au sein de l’AGSE depuis notre arrivée aux Essarts-le-Roi.

 

Pour vous que représentent les Essarts-le-Roi ?

Les Essarts-Le-Roi jouissent d’une situation enviable : proche de la campagne, de la forêt, mais également de la grande agglomération de Paris. La commune bénéficie de la proximité des axes de communication et de nombreuses commodités. J’apprécie le caractère et la convivialité de cette petite ville à la campagne. Plus personnellement, elle est la ville où mes enfants grandissent, fréquentent les clubs de sport, les écoles, participent aux animations. Et où nous avons une grande part de nos amis !

Pourquoi faites-vous confiance à Raymond Pommet ?

L’envie de servir et de participer à une grande aventure. Je souhaite être à l’écoute puis à l’action. Je vois qu’il y a beaucoup à faire et je souhaite apporter ma contribution, comprendre les mécanismes et agir avec les partenaires de la commune.

Raymond Pommet est expérimenté, il connait tous les partenaires de la commune avec qui nous devrons composer : Communauté d’agglomération, département, région, etc… C’est gage d’efficacité. Nous ne pourrons construire qu’AVEC nos partenaires. Il connait ses dossiers, les pièges à éviter et cela offre une garantie de sérieux. De plus l’équipe est ouverte à la diversité et dispose des compétences nécessaires à chacun des postes clés. C’est sécurisant. Pour toutes ces raisons, l’équipe pourra être efficace dès le lendemain de la formation du nouveau conseil municipal, c’est important.

Une fois élu, qu’apporterez-vous aux Essarts le Roi et à ses habitants ?

Je suis convaincu que beaucoup de problèmes peuvent être résolus avec le concours de ceux qui les vivent. Énormément de bonnes idées viennent des habitants et du terrain. Il faudra être à l’écoute et pragmatique. Les moyens des communes ne sont pas infinis, il faut aussi être énergique et opiniâtre pour trouver des solutions en mobilisant les partenaires, en étant capables de définir les priorités. Enfin il faut être au service des Essartois, libérer les énergies et accompagner toutes les bonnes initiatives en favorisant les victoires rapides : équipements, animations, développement durable, favoriser l’entraide, le lien intergénérationnel : les bonnes volontés et le bon sens sont aux Essarts-le-Roi et tout changement n’a pas nécessairement un coût, ce n’est pas vrai.

Je souhaite que notre commune présente un meilleur visage à la fin de la prochaine mandature : voirie, équipements, bien vivre ensemble, développement durable, actions civiques.

 

Qui êtes-vous Patricia BEHAGUE ?

Qui êtes-vous Patricia BEHAGUE ? 

J’étais Assistante de Direction dans une grande entreprise automobile française.

Je profite maintenant du dynamisme de la vie associative essartoise, je suis membre de plusieurs d’entre elles (I2A section peinture, jumelage Salem, Parer et Club de l’Amitié).

 

 

Pour vous que représentent les Essarts-le-Roi ?

Habiter aux Essarts-le-Roi est un choix de vie. J’y ai emménagé il y a un an et demi.

Je cherchais un cadre de vie agréable disposant de tous les atouts et infrastructures indispensables, sans pour autant être dans une ville trop densifiée.

Les Essarts-le-Roi ont su garder l’attrait d’un village tout en étant très ancré dans la modernité.

Pourquoi faites-vous confiance à Raymond Pommet ?

Sa disponibilité, ses réponses claires et précises aux questions que l’on peut lui poser font de lui une référence sur laquelle on peut s’appuyer.

Il ne s’engage que sur des choses qu’il est certain de mener à bien et se refuse aux promesses qu’il sait ne pouvoir tenir.

Sa maîtrise et ses connaissances approfondies des dossiers municipaux m’ont convaincue.

Une fois élue, qu’apporterez-vous aux Essarts-le-Roi et à ses habitants ?

J’aimerais travailler sur le social : enfance, personnes âgées, écoles, handicap ….

J’aimerais également apporter mon aide à toutes les activités culturelles.

Qui êtes-vous Christian AMEDJI ?

Qui êtes-vous Christian AMEDJI ?

Je suis né sur les rives du Golfe du Bénin. Mes études m’ont naturellement amené en France. Ingénieur en informatique, j’ai intégré un groupe bancaire en 1994 et j’ai exercé plusieurs fonctions. A ce jour, je suis responsable « contrôle et conformité IT « . Je suis marié et père de 4 enfants.

 

 

Pour vous que représentent les Essarts-le-Roi ?

Parisiens pendant plusieurs années, mon épouse et moi avons voulu avoir un peu plus d’espace pour notre famille. Le cadre et les infrastructures (collège, piscine, gare, etc.) de la ville des Essarts-le-Roi nous ont convaincus de construire cette maison rêvée en 2007.  Cela fait 11 ans que nous y vivons.

Pourquoi faites-vous confiance à Raymond Pommet ?

En avril 2018, ma rue (7 maisons) a invité le Maire à venir nous expliquer « pourquoi notre rue était dans un état aussi délabré et quand il allait traiter le problème ? ».

Raymond POMMET est venu avec le responsable des services techniques. Il nous a expliqué très simplement les contraintes budgétaires de la commune, combien coûterait la remise en état de la rue.

J’ai perçu la gestion rigoureuse de la commune, les priorités et les actions engagées.

Il n’a fait qu’une seule promesse, et il l’a tenue.

Une fois élu, qu’apporterez-vous aux Essarts le Roi et à ses habitants ?

Je travaille déjà en binôme avec le futur adjoint au maire, chargé de la communication.

Nous lançons la mise en œuvre d’une application mobile interactive  pour tous afin de favoriser le lien social, les échanges intergénérationnels et une communication plus directe.

 

Qui êtes-vous Fernand LE BER ?

Qui êtes-vous Fernand LE BER ?

Je suis marié et père de 2 enfants qui ont effectué leur scolarité aux Essarts-le-Roi où nous habitons depuis 1979. J’ai effectué une grande partie de ma carrière comme ingénieur chez Renault à Guyancourt. Je suis actuellement à la retraite et depuis 2014 je suis Maire Adjoint à l’urbanisme.

 

Pour vous que représentent les Essarts-le-Roi ?

C’est une ville où j’ai choisi d’habiter il y à 41 ans. C’est une ville à la campagne qui a permis l’épanouissement de notre famille où il y a toutes les commodités et où il fait bon vivre.

 

Pourquoi faites-vous confiance à Raymond Pommet ?

Tout d’abord j’apprécie le travail d’équipe mené par Raymond POMMET. Les Maires adjoints ont une grande autonomie et les décisions sont collégiales. Par ailleurs l’ensemble des engagements pris auprès des Essartois en 2014 ont été respectés et c’est primordial pour gagner la confiance des électeurs.

Une fois élu, qu’apporterez-vous aux Essarts le Roi et à ses habitants ?

J’aimerais contribuer à la mise en œuvre d’un réseau de voies douces qui a été pré-étudié durant notre mandature en partenariat avec le PNR et participer au suivi de l’étude urbaine pour l’avenue de la gare menée en concertation avec les Essartois et en conformité avec notre Plan Local Urbanisme.