La commune des Essarts-le-Roi parmi les mieux gérées du Département

L’association « Contribuables associés » publie sur son site internet un palmarès des communes pour aider les citoyens « à mieux connaître la situation dans leur commune et comparer avec d’autres communes ». Une note de 0 à 20 est attribuée à chacune des 35 000 communes de France, calculée à partir de la moyenne des dépenses totales de la commune sur le présent mandat électoral. Les comparaisons sont bien sûr établies en fonction de la taille des communes.

Notre commune obtient la note maximale du Département des Yvelines, la plaçant, avec d’autres de même strate, parmi les communes les mieux gérées du Département.

Quel chemin parcouru, si l’on se rappelle qu’à la veille des élections municipales de 2014, notre commune obtenait le bonnet d’âne, avec la note de 0/20 !

Commentant ces bons résultats, Raymond Pommet, Maire des Essarts-le-Roi, a déclaré « Cette reconnaissance du niveau de gestion de notre commune récompense tous les efforts de rigueur accomplis sans relâche depuis six ans, qui nous ont permis, malgré le contexte de réduction des dotations de l’Etat, de restaurer nos marges de manœuvres et notre capacité d’autofinancement, pour préparer la commune à poursuivre la modernisation indispensable de ses infrastructures. »

Une étude indépendante confirme la bonne gestion de la commune des Essarts-le-Roi

La dernière réunion du groupe CAP Avenir – Les Essarts le Roi était consacrée à une présentation de l’analyse des comptes de notre commune sur la base d’une étude indépendante réalisée à partir des données publiées par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP).

 

L’étude porte sur la durée de la mandature actuelle conduite par Raymond Pommet, et compare l’évolution des comptes depuis 2008 (mandature précédente).

Les principaux indicateurs de gestion de la commune, comparés aux moyennes de la strate, permettent d’avoir une vision globale de la situation financière de la commune. Les ratios, calculés à partir des données des comptes de la
commune, renseignent sur l’évaluation de la santé financière de
la commune, et permettent d’apprécier la qualité de sa gestion par l’équipe municipale.

Les points clés en sont les suivants:

  • Les charges de fonctionnement ont été mieux contenues qu’au cours de la mandature précédente, montrant une gestion rigoureuse du budget communal.
  • L’impact de la baisse des dotations de l’Etat depuis 2014 a été compensé à juste proportion par une augmentation de la fiscalité locale afin de garantir à la population le maintien du niveau de service.
  • La charge de la dette a diminué, passant de 197 k€ en 2013 à 145 k€ en 2018, traduisant une bonne maîtrise de la dette, tout en maintenant une politique d’investissement soutenue, gage de modernisation de la commune.
  • Le résultat net s’est amélioré, passant de 261 k€ en 2014 à 1 197 K€ en 2018, garantissant ainsi à la commune l’autofinancement de sa dette.

A l’issue de la réunion, Raymond Pommet a déclaré: « La gestion saine de nos finances publiques a dicté mes priorités tout au long de la mandature et reste le fil conducteur pour assurer avec détermination l’essor de notre commune dans les années à venir. »

Appréhender la politique budgétaire pour bâtir un programme sérieux

La dernière réunion de travail du groupe CAP Avenir – Les Essarts le Roi était consacrée à une formation sur la compréhension de la politique budgétaire d’une commune.

Ce travail technique est en effet un préalable indispensable à l’élaboration sérieuse d’un projet municipal. Car sans ces acquis fondamentaux, comment élaborer un projet ambitieux mais réaliste, tant en matière de services publics de qualité que de projets structurants ?

Après avoir reçu des éléments de formation théorique sur la constitution d’un budget municipal, les participants, très assidus, ont pu travailler sur le compte administratif 2018 de la ville des Essarts-le-Roi, pour en comprendre les grands équilibres, les marges de manœuvres, les contraintes.

Le groupe CAP Avenir – Les Essarts le Roi travaille à la construction d’un programme municipal 2020-2026 qui allie une large participation d’expression citoyenne encadrée par des élus expérimentés afin d’éviter toute utopie ou illusion qui rendrait irréaliste le programme proposé, et donc mensonger.

« Je m’engage à ce que notre projet municipal soit basé sur une gestion responsable, et un budget maîtrisé, résolument tourné vers l’avenir » a déclaré Raymond Pommet à l’issue de la réunion.

 

Quel est le premier domaine d’intervention de la commune ?

Le saviez-vous ? Aux Essarts-le-Roi, 42% du budget communal est consacré à l’enfance : cantines, transport scolaire, garderie, étude surveillée, centre de loisir du mercredi et des vacances, fonctionnement des écoles maternelles et primaires, crèche municipale, espace jeunes… C’est le premier poste budgétaire de la commune, au service des familles.

La présence de familles, d’enfants, de jeunes, est en effet essentielle pour maintenir l’attractivité et le dynamisme de la commune.

Illustration : AMIF, Guide du citoyen dans la cité (2019)