Lettre aux Essartois par Jean-Claude Vanderbecken

Essartois de naissance, Jean-Claude Vanderbecken fut très engagé dans la vie de notre commune, notamment comme conseiller municipal de 2001 à 2014. Il avait été très impliqué au cours de la campagne électorale de 2014 et avait largement participé à la création et la victoire de la liste Nouveau Cap conduite par Raymond Pommet.

Retiré en Loire Atlantique, il suit néanmoins avec attention la vie locale et nous adresse un message à l’attention de tous les Essartois.

Après avoir quitté les Essarts-le-Roi depuis bientôt cinq ans, je fus surpris de constater que pour les Elections de 2020, la liste que nous avions formée pour les Elections de 2014, avec tant d’enthousiasme, d’espoir et de sincérité, s’était scindée.

Ce fut une grande déception, car lors de mon départ, c’est avec sérénité que je laissais cette ville, qui m’est chère, aux mains d’un Maire compétent,  honnête,  sérieux, et qui montrait beaucoup de détermination et de dévouement à la cause du meilleur pour la ville.

Oui, déçu je le fus, car pour en arriver à l’Election de 2014 , ce furent des jours de préparation, de complicité, pour aboutir, en accord avec les uns et les autres, au choix des meilleurs qui soutiendraient la tête de liste.

Au fil du temps,  j’ai trouvé, en la personne de Raymond Pommet, les compétences requises pour effectuer un mandat de qualité; lorsqu’il fut élu, je me suis réjoui de son succès, non par réaction d’orgueil d’avoir gagné, mais par satisfaction de savoir que l’avenir des Essarts-le-Roi se trouvait en de bonnes mains : un Maire aux qualités humaines affirmées, encore jeune, qui saurait apporter à la ville une perspective d’avenir réfléchie, tout en restant attentif au budget.

Au seuil de ce deuxième tour 2020, interrogeons-nous sur ce qui a pu provoquer une telle scission. La lutte fratricide entre les uns et les autres serait-elle devenue coutumière aux Essarts ? Continuerait-elle d’opposer des personnes d’opinions semblables, au risque de mettre en péril l’avenir, et de perdre les élections ? Et pour quelles raisons plus ou moins avouables ??

C’est une constatation regrettable que je fais, en tant qu’ancien conseiller municipal, qui n’avait pour seul souci, comme le Maire actuel, que d’apporter le meilleur à notre ville.

La réflexion s’impose à chacun, à savoir que tout ne peut être fait dans le temps limité d’un seul mandat, à fortiori avec la baisse des aides de l’Etat, et les conséquences financières de la pandémie actuelle.

En conséquence, que chacun choisisse, dans cet avenir qui s’annonce incertain, la liste qui saura le mieux répondre aux exigences du moment, conduite par la personne qui a montré, à ce jour, ses compétences : Raymond Pommet, et la liste CAP Avenir.

Jean-Claude Vanderbecken

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s