Votre inscription sur la liste électorale

Depuis le 1er janvier 2019, la loi Pochon-Warsmann a instauré le répertoire électoral unique (REU), géré par l’INSEE. Ce répertoire national et permanent permet l’actualisation des listes électorales.

En cas de doute ou si votre situation a changé, vous pouvez vérifier l’état de votre inscription sur la liste électorale sur le service en ligne de l’administration.

En cas de changement, vous avez jusqu’au vendredi 7 février 2020 pour créer ou modifier votre inscription (en ligne ou auprès de la Mairie) afin de voter aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020.

Bien intégrer les enjeux de l’intercommunalité dans la politique de la commune

Depuis la loi NOTRe, plus aucune commune n’échappe à un rattachement intercommunal. Ainsi Les Essarts-le-Roi font partie de la communauté d’agglomération Rambouillet Territoires depuis le 1er janvier 2017. Les 5 élus qui nous représenteront au conseil communautaire seront élus au suffrage universel, en même temps et dans les mêmes conditions que les conseillers municipaux, par fléchage sur une liste issue de la liste des conseillers municipaux. Comme en 2014, les deux listes figureront sur le même bulletin de vote, les électeurs ne voteront qu’une fois.

Un groupe de travail restreint s’est réuni pour travailler sur les enjeux de l’intercommunalité et bien préparer les futurs conseillers communautaires de la liste CAP Avenir aux missions qui leur seront confiées dans l’exercice de leur futur mandat.

Pour un élu communautaire, être actif au sein de son intercommunalité est en effet primordial pour bien représenter sa commune, car la loi a renforcé le rôle des intercommunalités en leur attribuant des compétences étendues.

C’est l’esprit dans lequel le groupe CAP Avenir – Les Essarts le Roi travaille : préparer et former tous les futurs élus afin qu’ils soient de suite opérationnels pour assurer avec efficacité et professionnalisme leurs missions d’élus au service de notre commune et de ses habitants.

La rumeur court peut-être plus vite, mais la vérité tient debout plus longtemps

La rumeur a ceci de particulier que, « si on le dit », il doit bien y avoir une part de vérité !

Sport favori de certains, particulièrement à l’approche des élections, elle court, elle court… et parfois revient comme un boomerang à sa source. Parce qu’en cherchant à qui elle profite, on en démasque assez facilement les auteurs.

Ainsi, nous avons entendu dire que les boues du bassin des Gandines étaient polluées et impropres à l’épandage… Lors du dernier Conseil Municipal, Monsieur le Maire a donné lecture des analyses. Les contaminants décelables présentent des valeurs 15 fois inférieures aux seuils réglementaires. Les boues du bassin des Gandines sont donc bien des engrais naturels, particulièrement propices à l’épandage, et remplaceront avantageusement l’utilisation d’engrais chimiques ! Rumeur mensongère… Monsieur le Maire agit pour le développement durable.

Nous avons entendu dire que la Municipalité aurait modifié un cours d’eau sans autorisation préfectorale… Après avoir été saisie de ce signalement et diligenté une enquête, la Police de l’Eau a confirmé que les travaux entrepris portaient bien sur des réservoirs d’eaux pluviales (Rigole de l’Etat et Bassin des Gandines), et en aucun cas sur des cours d’eau réglementés ! La rumeur tombe à l’eau… Monsieur le Maire agit pour la sécurité de tous, en préparant nos infrastructures à faire face aux risques accrus d’inondations.

On nous dit maintenant que tous les commerces du centre ville vont fermer, entraînant inexorablement la désertification des Essarts-le-Roi et sa transformation en ville dortoir… Seul le commerce abritant la Librairie a été temporairement fermé afin d’y entreprendre les travaux de réhabilitation de ce bâtiment vétuste datant du XIXème siècle, pour permettre sa réouverture dans de bonnes conditions à l’issue des travaux ! Rumeur trompeuse… Monsieur le Maire agit pour préserver à long terme le commerce en centre ville.

Ce que nous attendons tous d’une campagne électorale, c’est avant tout le respect mutuel des adversaires politiques, bien loin de la rumeur de caniveau, et la présentation des axes d’un programme solide et réaliste pour assurer l’avenir durable de notre commune.

C’est bien dans cet esprit que le groupe CAP Avenir – Les Essarts le Roi travaille autour de Raymond Pommet, Maire sortant, en vous présentant à l’issue de chacune de ses réunions, les axes de réflexion issus de nos débats tournés vers la construction d’un projet 2020-2026 pour Les Essarts-le-Roi, respectueux de notre cadre de vie, mais résolument tourné vers l’avenir et le développement responsable.

CAP Avenir – Les Essarts le Roi, une équipe qui travaille pour votre avenir !

 

Formaliser une relation élu/fonctionnaire de qualité

La dernière réunion de travail du groupe CAP Avenir – Les Essarts le Roi était consacrée à une session de formation à l’attention des futurs adjoints et conseillers municipaux pour bien appréhender la relation de coopération entre les élus et les fonctionnaires territoriaux.

Nous attachons en effet une grande attention à la qualité de la relation élu/fonctionnaire. La réussite d’un mandat municipal est conditionnée au modèle de relation entre ces deux catégories d’acteurs, les uns (élus) porteurs et garants des orientations politiques choisies par les citoyens, les autres (personnels municipaux) porteurs de l’expertise professionnelle pour assurer la bonne mise en oeuvre du projet politique.

Raymond Pommet a déclaré à l’issue de la réunion: « cette sensibilisation des futurs élus, et en particuliers des futurs adjoints, est essentielle pour préparer la nouvelle équipe municipale à travailler dès le début du mandat avec les chefs de service et les agents municipaux dans le respect mutuel, la confiance et la coopération. La qualité de la relation élu/fonctionnaire est la pierre angulaire d’une organisation municipale fluide et performante. »